Référencement

Publié le par Claire Mittau & Jérémy Parola

L'amical du SEM/SEO vous passe bien le bonjour.

Le web est une vraie jungle où seul les plus dotés en achat de mots clés ont une tendance à survivre (le tourisme en ligne pourra vous en dire quelque chose).

Le casse tête du business model sur le web est intimement relié à celui de sa dépendance à l'audience et donc indirectement à l'audience générée par l'achat de mots clés payants !

L'équation est simple : plus je dépense, plus j'ai de visiteurs, plus je gagne de l'argent. Il faut juste que plus je dépense < plus je gagne de l'argent (c'est simple non?)

La seconde stratégie consiste à mettre en place des tactiques pour accroître le trafic vers votre site gratuitement. Et bien sachez que ça prend du temps  ! Le temps étant de l'argent, il faut là aussi faire le calcul...

Nous parlions déjà des astuces liées à l'utilisation des réseaux sociaux, il y en a pourtant bien d'autres !

Travailler sur ses balises, sur la récurrence des mots clés, sur les rétro-liens, sur le community management, sur le buzz etc.

Toutes ces techniques sont complexes et leur maîtrise est souvent très aléatoire...

La réussite réside dans la mise au point d'un bon mix entre le gratuit et le payant...

A méditer...

PS : Vous l'aurez remarqué nous faisons une petite pause dans notre série de posts sur les sources de financement, la suite dès lundi prochain !

Publié dans Trucs et astuces...

Commenter cet article

mailing routage 15/08/2009 18:33

Dans le cas d'adwords c'est pareil un mot clef n'en vaut pas un autre. Exemple évident : les mots clés "lecteur mp3" pour vendre des lecteurs couteront chers mais ne feront pas de vente car bien trop vague. Les mots "vente de mp3" sont déjà bien plus susceptibles de vous ramener une cible intéressante. La pub sur internet est un outil qui doit être utilisé de manière fine pour rapporter de l'argent

Werner KLINGER 02/06/2009 10:08

Bonjour,

Attention toutefois, l'équation "plus je dépense, plus j'ai de visiteurs, plus je gagne de l'argent" ne se vérifie que si l'on utilise les bons ingrédients (les bons leviers).

Plus je dépense = plus j'ai de visiteurs ne se vérifie pas toujours, vous pouvez également payer plus (trop) cher pour amener moins de visiteurs
Plus j'ai de visiteurs = plus je gagne de l'argent" ne se vérifie QUE si vos visiteurs sont ciblés (correspondent à votre cible). J'ajouterais même: et sont dans une dynamique d'achat (peu importe ce que vous vendez).

Un exemple concret: un site d'impression en ligne qui publie un dossier d'information de grande qualité sur la signification des couleurs. Il aura enormement de visites (il est sur la première page de google pour "code couleurs"), mais quasiment aucun de ces visiteurs n'aura ne serait-ce retenu son nom... et encore moins acheté ses services.

La réussite ne dépend donc pas uniquement du mix "gratuit" (vous avez raison de le préciser, le gratuit coûte du temps) et payant, mais dans le choix des outils et la façon de les mettre en oeuvre.

Claire Mittau & Jérémy Parola 02/06/2009 10:13


Merci beaucoup pour toutes ces précisions !

Très bonne continuation